La News

News publiée le 19/11/2008

cancer, HPV, diffu-sciences

Les cancers associés au HPV

Le cancer est une pathologie au cours de laquelle il existe une prolifération non contrôlée de certaines cellules. Des virus favorisent son développement.

Les HPV (Human PapillomaVirus), dont il existe quarante types différents, est un virus génital infectant les hommes et les femmes. La fréquence des infections dues à ces virus atteint jusqu’à 50 % chez les moins de 20 ans en Europe. Ils favorisent le développement de différents cancers, dont ceux du col de l’utérus et de l’anus. La plupart des personnes infectées l’ignorent et leur système immunitaire éradique le virus endéans les deux ans. S’il n’est pas éliminé, il provoque des lésions qui favorisent une prolifération cellulaire anormale. Le cancer du col de l’utérus est quasi exclusivement lié au HPV. De même, ce virus est responsable de 90 % des cancers de l’anus. Les cancers de la tête et de la nuque sont essentiellement provoqués par l’alcool et le tabac. Néanmoins, des études récentes indiquent que 25 % des cancers de la bouche et 35 % des cancers de la gorge seraient liés eux aussi à des papillomavirus, b ien qu’ils s’agisse de types différents de ceux qui se situent sur lmes organes génitaux. Il existe un vaccin dirigé contre les types de HPV provoquant des cancers au niveau des parties génitales. L’utilisation de ce vaccin est préconisée chez les jeunes filles à partir de l’âge de 9 ans. Afin d’obtenir la plus grande efficacité du vaccin, celui-ci doit être administré chez les jeunes filles avant le début de leur activité sexuelle. La prévention du cancer de l’utérus consiste également à réaliser un frottis de col lors d’une visite annuelle chez un gynécologue, dès la deuxième année qui suit les premières relations sexuelles.

-
-


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge