La News

News publiée le 06/01/2009

transfusion, risque, virus, diffu-sciences

Le virus de la dengue pourrait être transmis lors d’une transfusion

Cette infection virale devient un problème majeur dans les pays où sa présence est endémique. Il existerait un risque de transmission du virus au cours d’une transfusion sanguin

Les maladies infectieuses émergentes constituent un problème majeur de santé publique. Certaines peuvent être transmises par le sang, surtout lors de transfusions. Personne n’ignore les nombreux cas de transmission du VIH survenus à une époque où le dépistage systématique du virus dans les poches de sang n’était pas réalisé. La dengue est une maladie en expansion dans certaines régions tropicales et subtropicales du globe. Le virus de la dengue provoque annuellement 100 millions de cas de fièvre, 250000 fièvres hémorragiques, et 25000 décès. Des infections ont été rapportées dans plus de 100 pays et 2,5 milliards de personnes vivent dans des régions où la dengue est endémique. De plus en plus de touristes sont également atteints. Cette infection devient un souci majeur suite à l’expansion géographique du virus et du moustique vecteur. A ce jour, la dengue n’est pas considérée comme une maladie pouvant être transmise lors d’une transfusion sanguine. Cependant, des données récentes indiquent que le virus peut être transmis par voie sanguine. Ce mode de transmission ne devrait néanmoins expliquer qu’un nombre limité de cas d’infections par le virus de la dengue. La recherche systématique du virus dans les poches de sang serait onéreuse et donc ne devrait être réalisée qu’en cas de risque réel de présence du virus dans une région endémique.

La Rédaction
Wilder-Smith et al. Threat of Dengue to Blood Safety in Dengue-Endemic Countries. EID Journal. 2009; 15: 8-11.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge