La News

News publiée le 08/01/2009

dermatite atopique,enfant, maladie, diffu-sciences

Les troubles de l’immunité dans la dermatite atopique

Maladie inflammatoire touchant près d’un enfant sur cinq, la dermatite atopique serait provoquée et aggravée par un dysfonctionnement de l’immunité innée.

La dermatite atopique est une maladie chronique inflammatoire de la peau dont la prévalence a nettement augmenté au cours de ces cinquante dernières années. Elle touche environ 20 % des enfants à travers le monde et a un impact majeur sur la qualité de vie car plus de 50 % des patients développent un asthme ou une autre pathologie atopique. Les personnes concernées ont souvent une prédisposition à développer des allergies conditionnées ainsi génétiquement. C'est pourquoi on utilise le mot « atopique ». De plus en plus de données suggèrent qu’une altération de l’immunité innée explique sa physiopathologie et sa sévérité. Cette immunité innée constitue notre première ligne de défense face aux agressions par l’environnement extérieur. Une diminution de la synthèse de certaines molécules possédant une activité antimicrobienne, une altération de la fonction protectrice exercée par l’épiderme, et une stimulation amoindrie de cellules du système immunitaire (certains globules blancs) pourraient expliquer l’hypersensibilité des patients présentant une dermatite atopique face à des pathogènes tels que la bactérie Staphylococcus aureus ou le virus herpes simplex. Il semble maintenant établi que des anomalies de l’immunité innée favorisent l’inflammation et donc aggravent ou même induisent le développement d’une dermatite atopique.

La Rédaction
De Benedetto A et al. Atopic Dermatitis: A Disease Caused by Innate Immune Defects? JID. 2009 ; 129 : 14-30.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge