La News

News publiée le 14/04/08

hypertension, diffu-sciences

Traiter le patient hypertendu très âgé

Une étude récente, appelée HYVET (Hypertension in the Very Elderly Trial), vient de montrer pour la première fois qu'une diminution de la pression artérielle chez la personne très âgée (plus de 80 ans ) hypertendue pourrait abaisser la mortalité totale d?un cinquième et les événements cardiovasculaires d?un tiers.

Des études antérieures avaient démontré qu'une diminution de la pression artérielle chez les personnes de moins de 80 ans diminuait le nombre d'accidents vasculaires cérébralux (AVC) et d'événements cardiovasculaires. D'autres études de petite taille et peu concluantes avaient également suggéré qu'une baisse de la pression artérielle chez les personnes de plus de 80 ans réduisait le nombre d'AVC mais pas la mortalité totale, qui avait même augmenté. Plus récemment, l'étude HYVET a recruté 3845 patients âgés de plus de 80 ans dans le but de d'évaluer l'intérêt d'un traitement de leur hypertension. Ils ont reçu soit un placebo, soit un comprimé par jour d'un diurétique, éventuellement associée à un autre médicament de l'hypertension, appartenant à la famille pharmacologique appelée « inhibiteurs de l'enzyme de conversion ». Les résultats viennent d'être présentés à l'un des très grands congrès de cardiologie au monde, celui de l'American College of Cardiology, qui vient de se tenir à Chicago (USA). L'étude a démontré que ce traitement permettait de réduire de 21 % la mortalité totale, d'obtenir une réduction de 39 % du nombre de décès par AVC, de faire reculer de 64 % la fréquence des insuffisances cardiaques fatales et non fatales et d'éviter 34 % des événements cardiovasculaires. La réduction de la mortalité totale était un résultat nouveau et inattendu. Il permet d'espérer apporter aux personnes très âgées un nouveau gain de longévité. C'est très important car jusqu'à présent les médecins craignaient un peu de faire baisser la tension artérielle des persones très âgées, de peur de provoquer chez elles des problèmes de circulation cérébrale.

Dr Rachid Benabdillah
D'après un comminqué de presse: Servier. ( 4 Avril 2008 )


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge