La News

News publiée le 09/03/2009

bébé, dépression, diffu-sciences

Diabète et dépression du post-partum 

Qu’il soit préexistant à la grossesse ou survenu pendant cette période, le diabète est associé d’une manière indépendante à l’apparition de dépression post-partum chez des patientes sans antécédent dépressif ayant de faibles revenus.

Après l’accouchement et durant les 2 à 6 mois qui suivent la naissance, 10 à 12 % des femmes sont touchées par la dépression du post-partum, ainsi appelée parce qu’elle survient dans les jours ou les semaines qui suivent l’accouchement. Cette dépression a des conséquences importantes sur la vie de femme, sur la relation mère-enfant, sur le développement de l’enfant et sur le couple. Les facteurs les plus connus qui peuvent être impliqués dans ce phénomène sont les antécédents de dépression, les conflits interpersonnels, la violence, le stress, les problèmes sociaux, financiers ou liés à la santé de l’enfant.

Le diabète, facteur de risque


Le rôle du diabète dans la survenue de la dépression post-partum a été examiné par des chercheurs américains. Cette étude a été réalisée par Kozhimannil KB et coll. à partir de données administratives du New-Jersey recueillies auprès de plus de 11 000 femmes qui ont accouché entre 2004 et 2006 et dont les revenus sont faibles. Les résultats ont montré que parmi les femmes qui ont mis au monde un enfant vivant, 15,2 % de celles qui souffraient d’ diabète préexistant à la grossesse ou qui ont développé un diabète pendant qu’elles attendaient famille ont présenté une dépression au cours de leur grossesse ou dans la période qui a suivi.

Même sans antécédents

Ces données ont également suggéré que le risque de dépression était doublé chez les femmes diabétiques par rapport aux non diabétiques au cours de la période périnatale. Après correction des calculs statistiques pour tenir compte de l´âge, de l´ethnicité, de l´année de l´accouchement et de l´âge de la grossesse à la naissance (prématuré ou pas ?), le risque de dépression du post-partum et de prise d’un antidépresseur dans l’année suivant l’accouchement, était augmenté chez les femmes diabétiques qui n’avaient pourtant aucun antécédent de dépression.

La Rédaction
Kozhimannil KB, Pereira MA, Harlow BL. Association between diabetes and perinatal depression among low-income mothers. JAMA. 2009; 301: 842-7.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge