La News

News publiée le 16/03/2009

Diabète, sucre, soins, santé, diffu-sciences

Diabète: commencer tout de suite

Si on veut se protéger au maximum contre les complications du diabète, il faut entamer son traitement dès qu’on est informé que l’on est atteint.

Avec l’élévation du niveau de vie dans nos pays occidentalisés, on mange trop et trop riche, en même temps qu’on pratique de moins en moins d’activité physique. La conséquence est dramatique: l’obésité, l’hypertension et le diabète font une flambée.

Des cas méconnus

Mais le drame supplémentaire, c’est que pour une personne qui connaît son diabète, il y en a une autre qui est atteinte sans le savoir et au moins une troisième – si pas plus – qui est sur la voie, avec ce que l’on appelle aujourd’hui le prédiabète.

Il est pourtant aisé de reconnaître cette maladie : la personne qui est diabétique a toujours soif, elle ressent plus souvent qu’avant une sensation de faim et elle urine beaucoup. En plus de cela, elle se sent fatiguée. Bien sûr, la présence de ces symptômes peut avoir mille autres significations que le diabète mais elle doit inciter à consulter son médecin. Il faut aussi veiller à demander une fois par an à son médecin de contrôler son taux de glucose (sucre) dans le sang, même si on ne ressent aucun symptôme.

Traiter immédiatement

Et dès que le diagnostic est établi, si c’est le cas, il est très important de commencer son traitement sans perdre de temps. On sait en effet qu’un traitement commencé tôt et bien conduit est le meilleur moyen de se protéger contre les redoutables complications de la maladie : cécité, infarctus, accident vasculaire cérébral, insuffisance rénale et gangrène du pied.

La Rédaction
-


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge