La News

News publiée le 29/05/2009

Journée mondiale: syndrome du côlon irritable , diffu-sciences

Une journée mondiale pour le syndrome du côlon irritable

Pas moins de 100 millions de personnes dans le monde souffrent de syndrome du côlon irritable. A l’occasion de la Journée Mondiale de la Santé Digestive, l’Organisation Mondiale de Gastro-entérologie a voulu aider ces patients en braquant les projecteurs sur cette affection.

Les troubles digestifs altèrent sérieusement la qualité de la vie. Le syndrome du côlon irritable (IBS) en est l’une des causes principales. Il touche plus de cent millions de personnes dans quinze pays industrialisés et des millions d’individus à travers le monde. Ses symptômes sont des ballonnements et des douleurs abdominales, qui figurent parmi les raisons les plus fréquentes des consultations médicales. Les patients atteints ne sont pas toujours identifiés comme porteurs.

Une journée très riche

Organisé le 29 mai, la Journée Mondiale de la Santé Digestive a pour ambition d’aider les personnes qui souffrent d’IBS. Pour mettre toute la lumière sur cette affection et améliorer l’efficacité du diagnostic, elle a développé un test IBS, un «manuel clinique » répertoriant les dernières études cliniques les plus pertinentes portant sur cette affection et un document « Questions-Réponses » complet destiné aux professionnels de la santé. Dans le cadre de cette journée, l’Organisation Mondiale de Gastroentérologie et Danone poursuivent leur collaboration en publiant un rapport global intitulé « Réévaluation de l’impact mondial du syndrome du côlon irritable ». Ce document met en évidence le stade actuel de compréhension de l’IBS et son impact sur les patients et sur la société. Il expose aussi dans ses grands lignes comment diagnostiquer et stabiliser concrètement cet état de façon efficace.

Des recommandations utiles

L’organisation Mondiale de Gastroentérologie prévoit que le lancement de ce rapport et des recommandations, validés par ses experts, permettront d’améliorer l’état des statistiques de manière significative et encouragent le grand public à demander plus de conseils aux professionnels de santé. Les directives apportent une orientation sur l’étendue des questions relatives au traitement de l’IBS incluant : l’évaluation du patient, la description complète des symptômes.

La Rédaction
D’après un communiqué de presse de l’Organisation Mondiale de Gastroentérologie.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge