La News

News publiée le 05/06/2009

antibiotiques, diffu-sciences

Comment les bactéries résistent-elles aux antibiotiques?

Le mécanisme moléculaire par lequel les bactéries peuvent acquérir des résistances simultanées à plusieurs antibiotiques (multirésistances) a été décrypté. Cette découverte souligne les difficultés que devront prendre en compte les stratégies de santé publique face aux problèmes posés par ces multirésistances.

La résistance des bactéries aux antibiotiques est un phénomène apparu à la suite de l'utilisation de ces médicaments. A un moment donné, une bactérie devient résistante à un antibiotique donné. On a découvert par la suite que les gènes de résistance étaient facilement capturés, disséminés et échangés d'une bactérie à l'autre. Cela se produit par un système de "couper/coller" génétique de structures appelées intégrons, qui contiennent ces gènes. Mais la dynamique qui conditionne le développement de la résistance simultanée à plusieurs antibiotiques restait inexpliquée.


Des gènes programmés

Des travaux de recherche menés en collaboration par des chercheurs français et espagnols révèlent pour la première fois comment les bactéries acquièrent ces propriétés de multirésistance. Ce sont en fait les antibiotiques eux-mêmes qui provoquent la synthèse d’une enzyme bactérienne capable de capturer les gènes de résistance et de stimuler leur expression dans l’intégron. Elle favorise aussi leur réagencement à cet endroit. Or, l’ordre de ces gènes dans l’intégron détermine le degré de priorité pour leur expression : les premiers sont les plus exprimés et confèrent à la bactérie les résistances correspondantes. Les derniers restent silencieux mais sont conservés. Lors d’un nouveau réagencement, déclenché par la prise d’un antibiotique par exemple, ils seront susceptibles de se retrouver dans les premières positions et d’apporter à la bactérie les résistances requises face à ce médicament. Dès lors, les microbes qui possèdent la bonne « combinaison » de gènes peuvent survivre à plusieurs traitements antibiotiques et assurer ainsi le maintien de leur potentiel de résistances au fil des générations.

Une adaptation efficace


Ces recherches démontrent combien les stratégies d’adaptation des bactéries aux antibiotiques sont efficaces, aussi bien à court qu'à long terme. Ils caractérisent précisément les contraintes liées à la génétique des bactéries, que devront prendre en compte à l’avenir les mesures de santé publique pour lutter contre le problème des multirésistances.

La Rédaction
D’après un communiqué de presse de l’Institut Pasteur
http://www.pasteur.fr/ip/easysite/go/03b-00002b-0dh/institut-pasteur/comptes-annuels
Site bilingue français/anglais.
Consulté en mai 2009.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge