La News

News publiée le 28/04/2008

Télévision, obésité, risque, enfant, gros, gras, diffu-sciences

Risque d'obésité chez l'enfant

Plusieurs études ont montré que les enfants qui ne dorment pas assez et qui passent beaucoup de temps à regarder la télévision, risquent de développer une obésité.

Un belge sur 10 souffre d'obésité. Chez l'enfant, elle est de plus en plus fréquente. Une importante étude américaine a été réalisée dans le but d'examiner l'association entre la durée de sommeil et le développement d'une obésité à l'âge de trois ans. Elle révèle que le sommeil peut diminuer de manière considérable les risques d'obésité chez les plus jeunes. Sur 915 enfants, 586 dormaient 12 heures et plus, alors que 329 dormaient moins que les 12 heures demandées. Sept pourcent des enfants qui dormaient en moyenne 12 heures souffraient d'obésité, contre 12 % pour l'autre groupe. Une fois le paramètre « télévision » ajouté aux résultats, la proportion d'obèses augmentait à 17 % pour les enfants qui dormaient moins de 12 heures quotidiennement. Après ajustement pour l'éducation maternelle, l'indice de masse corporelle avant la grossesse, l'histoire de tabagisme, la durée de l'allaitement maternel, l'ethnie/race de l'enfant, le poids à la naissance et temps passé à regarder la télévision pendant la journée, les résultats démontrent que les enfants qui dorment moins de 12 heures par nuit ont plus de risques de souffrir d'un surpoids.

Une autre étude réalisée par Epstein et coll. a montré que la diminution du temps passé à regarder la télévision et à utiliser l'ordinateur pourrait jouer un rôle important dans la prévention de l'obésité et dans la diminution de l'indice de masse corporelle chez l'enfant. Ces changements pourraient être liés plus aux changements dans l'apport énergétique plutôt que dans l'activité physique.

Dr Rachid Benabdillah
Taveras EM, Rifas-Shiman SL, Oken E et al. Short sleep duration in infancy and risk of childhood overweight. Arch Pediatr Adolesc Med. 2008; 162: 305 - 11. Epstein LH, Roemmich JN, Robinson JL et al. A randomized trial of the effects of reducing television viewing and computer use on body mass index in young children. Arch Pediatr Adolesc Med. 2008;162: 239 - 45.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge