La News

News publiée le 22/06/2009

Listeria monocytogenes, bactérie, diffu-sciences

Virulence de Listeria monocytogenes

Pour passer d’un état inoffensif à un état pathogène, Listeria monocytogenes, la bactérie responsable de la listériose, doit moduler l’activité de son génome.

La listériose est une infection bactérienne d’origine alimentaire causée par Listeria monocytogenes. Largement répandue dans la nature (eau, sol, végétaux, animaux), cette bactérie peut contaminer de nombreux aliments. Chez des sujets à risque, comme les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes à faible immunité, elle peut être à l’origine de septicémies, de méningites ou d’encéphalites mortelles dans 20 à 30% des cas. 


Génome modulé

Des chercheurs français et suédois ont mis en évidence la manière dont cette bactérie inoffensive de l’environnement devient un dangereux pathogène une fois hébergée par son hôte mammifère.

Grâce à de nouvelles puces à ADN, permettant d’analyser l’expression de tout le génome de la bactérie, les scientifiques ont cherché à comparer l’activité de l’ensemble de ses gènes dans son état inoffensif et dans son état pathogène. Ils ont pour cela analysé la totalité des ARN, (molécules issues de la « copie » de l’ADN) et ont étudié leurs régulations lorsque la bactérie croît dans l’environnement ou dans l’hôte infecté (dans l’intestin ou dans le sang). Les résultats ont d’abord montré que lorsque la bactérie atteint l’intérieur de l’intestin, puis la circulation sanguine, elle change massivement l’activité de son génome et active successivement différents groupes de gènes de virulence. De plus, on a identifié 50 petits ARN dont certains sont absents de l’espèce non-pathogène Listeria innocua. Au moins deux de ces petits ARN contribuent à la virulence de Listeria monocytogenes.

De nouvelles perspectives


Ces travaux ouvrent la voie à la compréhension complète des mécanismes d’adaptation de Listeria lorsque cette bactérie passe de l’environnement à l’hôte infecté. Ils ouvrent aussi des perspectives nouvelles dans le domaine très compétitif que représente la régulation par les ARNs, dans toutes les espèces du monde vivant.

La Rédaction
D’après un communiqué de presse de l’Institut
http://www.pasteur.fr/ip/easysite/go/03b-00003c-00r/presse/communiques-de-presse/2009/une-avancee-majeure-dans-la-comprehension-de-la-virulence-de-la-bacterie-listeria-chez-l-homme
Site bilingue anglais/français. Consulté en juin 2009.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge