La News

News publiée le 24/06/2009

sommeil, jeune adulte, diffu-sciences

Sommeil court: risque d’hypertension

Les adultes d’âge moyen qui ne dorment pas assez d’heures chaque jour sont plus susceptibles que les autres de présenter une hypertension artérielle.-

Diverses études épidémiologiques avaient suggéré que les personnes ayant un sommeil court risquaient de souffrir d’une élévation de leur pression sanguine. Kristen L. et coll. ont entrepris une étude dans le but d’examiner objectivement cette association.

Peu de sommeil, trop de tension

Les chercheurs ont recruté 578 américains, d’ascendance africaine ou européenne, âgés de 33 à 45 ans. Les critères d’évaluation incluaient les mesures des pressions sanguines systolique et diastolique et leur évolution en cinq ans, ainsi que la survenue éventuelle d’une hypertension. La durée et la continuité du sommeil ont été estimées à deux reprises pendant trois jours consécutifs en utilisant un actigraphe, appareil porté au poignet et enregistrant l’activité de l’individu, ce qui permet de se faire une idée du cycle veille/sommeil. Après exclusion des patients sous traitement antihypertenseur et après des ajustements pour tenir compte de l’effet de l’âge, de la race et du sexe, les résultats des différentes mesures ont révélé qu’une durée courte du sommeil et une mauvaise continuité de celui-ci constituaient des prédicteurs d’un risque accru de 30% d’élévation des pressions systolique et diastolique, sans nécessairement aller jusqu’à l’hypertension, au cours d’un suivi de cinq ans. Cette brièveté et cette discontinuité du sommeil permettent aussi de prédire la survenue d’une hypertension artérielle.

Creuser encore, comme d’habitude

Comme d’habitude, une étude ne fait pas la vérité à elle seule. Il faudrait donc confirmer les résultats de celle-ci. Et pour en savoir plus sur leurs implications, il serait intéressant de mettre sur pied d’autres recherches visant à savoir si l’optimalisation de la durée du sommeil serait susceptible d’amener une atténuation de l’élévation de la pression artérielle enregistrée chez les petits dormeurs.

La Rédaction
Knutson KL, Van Cauter E, Rathouz PJ et al. Association Between Sleep and Blood Pressure in Midlife. The CARDIA Sleep Study. Arch Intern Med. 2009; 169: 1055-1061.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge