La News

News publiée le 29/06/2009

langue, implant, sommeil, diffu-sciences

Eviter les apnées du sommeil

Une intervention chirurgicale visant à poser de petits implants sur la langue et la mâchoire inférieure permettrait d'empêcher les apnées du sommeil et d'améliorer la qualité de vie des ronfleurs.

Certes, le ronflement est gênant, mais il devient un réel problème de santé lorsqu'il s'accompagne d'apnées du sommeil. dans certains cas, mais pas toujours, il s'agit d'un phénomène où la langue du ronfleur se replie et obstrue tout ou une partie de la trachée. La personne éprouve alors des difficultés à respirer et subit de profondes perturbations de son cycle de sommeil. En journée, il est alors fréquent de se sentir fatigué et d’être victime de somnolence et de troubles de concentration, pouvant favoriser des accidents divers. D'une manière plus générale, ces personnes sont aussi plus à risque de développer des maladies cardio-vasculaires. Enfin, le risque de mort subite suite à une apnée du sommeil n'est pas à négliger non plus.

Intervention légère

Des solutions existent, comme un appareil d'assistance respiratoire à porter pendant le sommeil ou des interventions chirurgicales mais elles sont assez gênantes et n'encouragent pas toujours le patient à y recourir. Un nouveau système est actuellement à l'essai : il s'agit de placer deux implants, l'un dans la langue et l'autre au niveau de la mâchoire inférieure, afin d'empêcher la langue de se replier sur la trachée et de boucher les voies respiratoires. Selon les premières observations, les résultats obtenus sont meilleurs qu'avec d'autres types d'intervention. De plus, cette procédure n'est pas très douloureuse et ne demande qu'une seule nuit d'hospitalisation.

Pas seulement la chirurgie

Ronfler et être fatigué peuvent constituer des signes d'apnées du sommeil et doivent encourager à consulter son médecin généraliste. Ce dernier établira un bilan complet de la santé du patient et pourra lui proposer des solutions adaptées à sa situation. La chirurgie ne sera pas proposée d'office car elle est réservée aux personnes qui présentent des formes graves à modérées d'apnées du sommeil. Pour les formes les plus légères, des gestes bien moins invasifs peuvent s'avérer efficaces, comme par exemple perdre un peu de poids. il y a d’ailleurs toujours intérêt à maigrir.

La Rédaction
-


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge