La News

News publiée le 07/05/2008

maladie, sommeil, diffu-sciences

Maladie du sommeil: une avancée majeure

Des chercheurs belges viennent de réaliser une grande découverte en identifiant une nouvelle voie d'accès au parasite responsable de la maladie.

Le parasite Trypanosoma brucei est responsable de maladies dévastatrices sur le continent africain. Il s'agit de la maladie du sommeil humaine et du nagana du bétail. Une étude récente publiée dans la revue science et réalisée par le laboratoire de parasitologie moléculaire - Institut de biologie et de médecine moléculaires - de l'ULB vient de révéler une découverte majeure et inattendue d'une « porte d'entrée » du trypanosome Africain. Il s'agit d'un récepteur de la surface du parasite, qui organise la capture et l'intériorisation de l'hémoglobine de l'hôte. Ce récepteur fixe spécifiquement le complexe formé par l'hémoglobine avec l'haptoglobine. Lorsque l'hémoglobine est libérée des globules rouges (notamment dans des situations pathologiques), elle est immédiatement associée à l'haptoglobine, pour récupération du complexe par un récepteur présent à la surface des macrophages (récepteur appelé CD163). Les recherches montrent que le trypanosome a également conçu un récepteur de ce type. Le but poursuivi par le parasite semble être de capter un composant essentiel de l'hémoglobine, appelé « hème », qui porte une molécule de Fer. Une fois intériorisé dans le trypanosome, l'hème est incorporé dans des protéines dont l'activité permet au parasite de résister à l'attaque oxydante des macrophages, qui sont des cellules spécialisées dans la défense contre les pathogènes. Par conséquent, le récepteur identifié ici permet au trypanosome de résister aux défenses de son hôte. Ces découvertes ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques concernant la maladie du sommeil humaine et le nagana qui décime les troupeaux et rend impossible l'élevage du bétail en Afrique centrale.

Dr Rachid Benabdillah
D'après un communiqué de presse de l'ULB (5 mai 2008)


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge