La News

News publiée le 21/10/2009

Sommeil, fatigue, diffu-sciences

Un virus de la fatigue?

Périodiquement, on annonce avoir trouvé la cause du syndrome de fatigue chronique. C’est ce qui vient encore de se passer récemment. Mais qu’en est-il dans la réalité?

Le syndrome de fatigue chronique est pénible pour les personnes qui en sont victimes. Et ce caractère pénible est d’autant plus marqué que l’entourage n’est pas toujours disposé à croire la personne fatiguée. Du côté médical, on est bien ennuyé aussi, car ce syndrome est difficile à diagnostiquer, que l’on n’en connaît pas la cause et qu’on ne dispose d’aucun traitement véritable, si ce n’est le repos.

Des hypothèses

Depuis longtemps, parmi les hypothèses, figure l’éventualité d’une infection. Régulièrement, des publications scientifiques annoncent la découverte de tel ou tel micro-organisme en tant que cause du syndrome de fatigue chronique. Puis, il faut déchanter parce que des arguments contre cette nouvelle trouvaille se font jour un peu à la fois. Mais les chercheurs ne se découragent pas et la recherche continue.

C’est dans ce contexte qu’une équipe de chercheurs vient de proposer qu’un virus appelé XMRV (xenotropic murine leukemia-virus related virus !) pourrait être en cause. Les choses sont un peu compliquées. D’abord le nom de ce virus, découvert il n’y a pas si longtemps : ce nom veut dire qu’il ressemble à un virus de la leucémie de la souris mais ne veut pas dire qu’il cause la leucémie chez l’homme. A part, peut-être, le syndrome de fatigue chronique, il ne semble pas induire de maladie connue chez l’homme. C’est ce qui fait dire à certains scientifiques qu’il faut rester prudent. Il s’agit peut-être d’un simple passager de notre organisme, comme nous en portons en quantités sans qu’il ne nous fasse le moindre mal. Ensuite, ce virus est très mal connu puisqu’il vient d’être découvert. Enfin, il semblerait, maintenant qu’on connaît l’existence de ce nouveau virus et qu’on est capable de le détecter, qu’il soit présent chez des millions et des millions de personnes, qui ne souffrent pas toutes du syndrome de fatigue chronique.

Alors, quoi?

Alors quoi ? Il faut attendre pour en savoir plus. Comme on disait plus haut, la recherche continue …

La Rédaction
-


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge