La News

News publiée le 04/02/2010

Cancer, dépistage, agresseur silencieux, diffu-sciences

Le Belge et les signaux d'alarme du cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le Cancer, la Fondation contre le Cancer lance la campagne « Ecoutez ce que dit votre corps ».

La Fondation contre le Cancer annonce les résultats d'une enquête menée à sa demande par TNS Dimarso, concernant la connaissance qu'ont les Belges des signaux d'alarme du cancer. Les résultats sont éloquents : une majorité de Belges ne les connaissent pas ou les connaissent mal. Les statistiques du registre du cancer indiquent pourtant qu'en moyenne, une femme sur quatre et un homme sur trois seront confrontés au cancer durant leur vie. La Fondation lance donc la campagne "Ecoutez ce qui dit votre corps". Les médecins peuvent y contribuer de deux manières : en diffusant l'information et en répondant aux éventuelles questions des patients suite à la campagne.

Méconnaissance 

Trente pourcent des personnes interrogées ont spontanément cité une fatigue persistante comme signal d'alarme du cancer. Par contre, seuls 2,2 % ont spontanément cité une petite blessure ne guérissant pas, alors que cela constitue également un signal. Lorsque l'on interroge explicitement le public sur les 10 signaux, en demandant si ces anomalies peuvent indiquer un cancer, le résultat n'est pas meilleur. Et ce même pour les cancers largement médiatisés tels que le cancer du sein : seules 6 personnes interrogées sur 10 considèrent une modification du sein comme un signal possible de cancer et seulement 2 sur 10 pense qu'une modification des selles en est un également

Consulter le médecin

La campagne "Ecoutez ce que dit votre corps" a pour but de conscientiser le public, sans chercher à l'inquiéter, en diffusant des informations sur les 10 signaux qui peuvent indiquer la présence d'un cancer. Le public est invité à se rendre chez son médecin à temps en cas de symptôme persistant ou répété, car lui seul est habilité à déterminer la nature et la cause exactes de ce symptôme. Il est donc probable que les médecins voient arriver, dans les prochaines semaines, des personnes s'interrogeant sur la présence de l'un ou l'autre symptôme. On peut aussi trouver chez son médecin le dépliant "Ecoutez ce que dit votre corps", publié par la Fondation contre le Cancer. Il peut être demandé par téléphone au 02 736 99 99, par e-mail à l'adresse info@cancer.be ou via le site de la campagne: www.signauxdalarme.be Ce site propose également les résultats de l'enquête, de la liste des 10 signaux et des informations complémentaires sur les symptômes des cancers les plus fréquents.

Cancerphone

La ligne d’assistance téléphonique gratuite de la Fondation contre le Cancer est destinée à toutes les personnes (patients, proches, grand public) qui se posent des questions à propos du cancer. Les malades qui souhaitent simplement faire part de leur vécu trouveront également une oreille attentive. Les médecins ou psychologues du Cancerphone (0800 15 801) sont à leur écoute chaque jour ouvrable, de 9 h à 13 h (jusque 19 h le lundi).

La rédaction
Communiqué de la Fondation contre le cancer  4 février 2009


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge