La News

News publiée le 10/05/2010

Jeux video pour Parkinsonien, diffu-sciences

Jeux video pour Parkinsoniens

Une histoire qui commence mal et qui finit bien aboutit à une aide efficace pour les personnes handicapées par une maladie neurodégénérative.

Comme on le sait, la maladie de Parkinson atteint les circuits neuronaux de contrôle du mouvement. Les membres du patient sont rigides. Il éprouve des difficultés à démarrer, il marche à petits pas sans balancement des bras. Son expression est figée, ce qui fait croire à son entourage qu’il ne suit pas ou ne comprend pas la conversation et risque de conduire à son exclusion progressive des débats. Au repos, il est atteint de tremblements plus ou moins importants selon les cas, ce qui peut aller l’empêcher d’accomplir jusqu’à la moindre tâche, y compris tenir sa tasse de café ou tenir son journal sans leur imposer des secousses amples et très fréquentes.

Vidéo refusée

Deux chercheuses américaines ont mis au point un programme d’exercices visant à améliorer les mouvements des personnes atteintes de maladie de Parkinson. Leur objectif était de réaliser sur base de ce programme une vidéo expliquant et montrant les exercices, de sorte que les patients puissent s’exercer par eux-mêmes, à domicile. Il s’agissait de renforcer la musculature et la flexibilité à travers des mouvements répétés et ciblés. ces exercices ont été améliorés et adaptés pendant plusieurs années et leur efficacité a été vérifiée. Mais il fallait pouvoir financer cette vidéo et les subsides lui ont été systématiquement refusés pendant des années par les fameux National Institues of Health (NIH), de puissants organismes officiels américains chargés, entre autres choses, de promouvoir la recherche médicale.

Mieux que cela

Nos deux chercheuses se sont alors tournées vers le privé et ont trouvé une firme disposée non seulement à financer leur démarche mais encore à la pousser un peu plus loin. au lieu de faire une vidéo de d’explication et de démonstration, cette société commerciale en a fait un jeu vidéo utilisant la technologie du Wii, cette technologie utilisant une manette capable de détecter les mouvements du joueur. Le nouveau jeu a été testé sur le terrain, c’est-à-dire au domicile des patients, dans les conditions où il était sensé être utilisé. Et le résultat fut extrêmement convaincant. les personnes qui avaient testé le jeu ont affirmé qu’elles aimeraient en jouer au moins deux à trois fois par semaine. Et un certain nombre d’entre elles ont tout simplement déclaré … que leurs petits-enfants viendraient sûrement en jouer avec eux quand ils s’exerceraient.

Un million de dollars

Pour l’instant, le jeu n’est pas conçu pour remplacer les programmes d’exercices mais plutôt pour les compléter. Mais d’autres versions vont venir et pousseront plus loin l’avantage thérapeutique. Une liaison internet est même envisagée pour permettre au médecin ou au kiné de suivre à distance les progrès de son patient. Un autre jeu est en développement pour des enfants victimes de certaines formes d’infirmité motrice cérébrale. En attendant, le succès du programme est tel que la firme qui a accepté de produire le jeu auquel ne croyaient pas les autorités scientifiques, a reçu de ces mêmes autorités plus d’un million de dollars de subsides pour développer le projet. Tout est bien qui finit bien.

La rédaction
-


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge