La News

News publiée le 20/05/2010

Journée nationale de l'obésité, diffu-sciences

Journée Nationale de l’Obésité

Ce samedi 22 mai 2010 aura lieu la 3ème édition de la Journée Nationale de l’Obésité. Son objectif est de persuader les personnes en surpoids que perdre 5 à 10% de son poids entraîne déjà des effets positifs sur la santé. 

Plus d’un Belge sur deux a un poids qui menace sa santé (47 % sont en surpoids et 14% sont obèses, contre 11% en 2007). Les spécialistes sont unanimes: il faut revoir son schéma de pensée en terme de perte de poids pour l’inscrire dans une optique de santé durable. Perdre 5 à 10% de son poids suffit déjà à diminuer les risques de maladies cardiovasculaires et autres maladies connexes fatales (comme le cancer).

Des mesures à prendre

Le gouvernement belge a pris de nombreuses mesures de prévention bien nécessaires. Maintenant, il faut aussi développer une politique de prise en charge des personnes en surcharge pondérale et des obèses, qui doit mobiliser les spécialistes de la santé. Pour la première fois, l’obésité est inscrite à l’agenda de la présidence belge de l’Union européenne, qui débutera en juillet prochain. Avec le soutien de Madame Snoy et d’Oppuers, de Madame della Faille et des spécialistes de la santé BOLD, l’association de patients obèses, dépose à l’attention du futur gouvernement belge une déclaration commune avec des actions concrètes à entreprendre (voir plus loin).

Des bénéfices importants

Une telle perte de poids qui peut sembler modeste mais qui a déjà de grands effets sur la santé. Elle peut faire baisser la pression sanguine de 10 mm de mercure, le taux de cholestérol total de 10%, et celui du LDL-cholestérol (le « mauvais cholestérol ») de 15%, tandis que celui du HDL-cholestérol (le « bon ») augmente de 8%. Les triglycérides, une autre forme de graisses du sang dont l’excès est nuisible, peuvent chuter de 30%. De plus, la perte de 5 à 10% de son poids permet la diminution de nombreux risques : diminution de 20% du risque de mortalité, de 30% de développer le diabète et de 40% de développer un cancer. Tout cela apporte un mieux-être pour le patient ainsi que pour la société, puisque aujourd’hui en Europe, 4 à 7% des dépenses des Etats en soins de santé membres sont consacrés aux maladies liées au surpoids (diabète de type 2, hypertension, pathologies cardiovasculaires et accidents vasculaires cérébraux, apnées du sommeil, certains cancers).

Programme multidisciplinaire

Le programme de la Journée Nationale contre l’Obésité du samedi 22 mai est disponible par région sur www.boldnet.be. Il s’agit d’une action pluridisciplinaire, à laquelle participent notamment les diététiciens, les centres multidisciplinaires et des centres de fitness.

Actions concrètes à entreprendre, dans la déclaration

  • Reconnaître l’obésité comme maladie
  • La prise de mesures structurelles en matière de qualité des aliments et de promotion d’une alimentation équilibrée,
  • L’implantation d’une politique uniforme en matière de suivi transversal et multidisciplinaire afin de promouvoir une perte de poids durable et donc une santé durable.
  • Un financement des activités de prise en charge diététique et psychologique dans le cadre de groupes pluridisciplinaires agréés.
  • La modification de l’Arrêté Royal du 03 août 2007 modifiant l'article 14, d), déterminant l’accès à la chirurgie bariatrique afin qu’ils correspondent aux critère internationaux et de la BASO.

La rédaction
Lien utile:www.obesityday.eu


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge