La News

News publiée le 14/11/2014

Petit déjeuner, diffu-sciences

Une vie saine et le diabète

La Journée mondiale du diabète est célébrée chaque année le 14 novembre. Menée par la Fédération internationale du diabète (FID), cette journée a vu le jour en 1991 à l’initiative de la FID et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en réponse aux préoccupations de plus en plus vives suscitées par l’incidence croissante du diabète dans le monde.

Le diabète est une affection qui prend une ampleur considérable - l’OMS le qualifie de pandémie - et le fardeau humain et économique de la maladie est énorme. Selon la FID, le diabète affecte près de 400 millions de personnes dans le monde, provoque chaque année plus de 5 millions de décès et engloutit près de 550 milliards USD en dépenses de santé. La majorité des frais liés au diabète sont consacrés au traitement des complications qui peuvent toucher le cœur, les yeux, les reins et les pieds. Il est néanmoins possible d’éviter ces complications grâce à un diagnostic précoce et à une gestion adéquate du diabète. Toujours selon la FID, près de 70 % des cas de diabète de type 2 pourraient être évités ou retardés par l’adoption de styles de vie plus sains, soit 150 millions de cas d’ici 2035. Tant la FID que l’ABD militent depuis de nombreuses années pour la mise en place de stratégies efficaces de prévention et de contrôle de la maladie afin de préserver la santé des citoyens atteints de diabète ou à risque de devenir diabétique.

Importance du petit déjeuner

« Une vie saine et le diabète » est le thème de la journée mondiale pour la période 2014 – 2016. Une alimentation saine composée de légumes, de fruits frais, de céréales, de viande maigre et oléagineux peut contribuer à réduire le risque de diabète de type 2 d’une personne et éviter des complications chez celles déjà atteintes. Cette année, un accent particulier est placé sur l’importance d’un petit déjeuner sain pour bien commencer la journée. Ce premier repas, qui représente 20 à 25 % de l’apport énergétique quotidien, contribue en effet à contrôler l’appétit et le taux de glycémie, tant chez les adultes que chez les enfants. Des études ont montré que le saut du petit déjeuner est souvent associé à un gain de poids (1), l’un des principaux facteurs de risque du diabète de type 2. Le petit déjeuner aide à éviter de grignoter durant la matinée et/ou la journée. Un petit déjeuner idéal se compose d’une source de féculents (pain multicéréales ou à grosse mouture ou céréales peu sucrées, peu grasses et riches en fibres), de matière grasse (minarine ou beurre demi écrémé), d’un accompagnement source de protéines (fromages ou produits de viande maigres, lait demi écrémé, yaourt nature ou édulcoré,…), d’une source de fruits et d’une boisson (2). L’ABD soutient bien évidemment cette initiative qui vise à améliorer l’éducation alimentaire de la population en général.

Nombreuses manifestations

De nombreuses manifestations auront lieu dans le cadre de la journée mondiale du diabète parmi lesquelles des séances de sensibilisation (la liste est accessible sur www.diabete-abd.be). La campagne de la FID encourage également chacun à améliorer la sensibilisation au diabète en organisant un petit déjeuner sain, en promouvant la campagne sur les réseaux sociaux, en formant un cercle bleu - la couleur de la journée mondiale - ou encore en portant du bleu. Toutes les informations relatives à cette campagne sont disponibles sur le site de la FID http://www.idf.org/wdd/fr-index.html L’Association Belge du Diabète regroupe des personnes diabétiques et des professionnels de santé. Créée en 1942, elle est l’association de patients la plus ancienne que compte notre pays. Depuis de nombreuses années, elle agit en tant qu’avocat global de la cause des personnes diabétiques et essaie de favoriser la prise de conscience pour une approche globale et intégrée de la problématique du diabète. Elle propose à ses membres de nombreux services (publications, vente de matériel d’autocontrôle et d’injection, séjours de vacances éducatifs & sportifs pour jeunes diabétiques,…). D’après un communiqué de l’Association Belge du Diabète (ABD) (1) Mekary, R. A., Giovannucci, E., Willett, W. C., van Dam, R. M., & Hu, F. B. (2012). Eating patterns and type 2 diabetes risk in men: breakfast omission, eating frequency, and snacking. American Journal of Clinical Nutrition, 95(5), 1182–1189. doi:10.3945/ajcn.111.028209 (2) “Pour bien démarrer la journée, rien de tel qu’un bon petit déjeuner”, Conseil diététique de l’ABD in Revue ABD novembre-décembre 2014.

Message de l'Association Belge du Diabète


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge