La News

News publiée le 05/09/2008

La schizophrénie , diffu-sciences

La schizophrénie s'installe avant la naissance.

Une mère soumise à un stress pendant sa grossesse pourrait avoir de lourdes conséquences sur sa progéniture.

La schizophrénie a été liée à une exposition intra-utérine au stress maternel dû à un deuil, à la famine et à des désastres majeurs. Des preuves récentes suggèrent que la vulnérabilité humaine peut être grande durant le premier trimestre de gestation et dans d'autres expériences réalisées sur des animaux, cette vulnérabilité est liée au sexe. Une récente étude a tenté de décrire la conséquence d?un stress maternel aigu à travers un suivi de la progéniture dont les mères étaient enceintes durant la guerre Israëlo-arabe de 1967. Pour réaliser ceci, 88829 naissances entre 1964 et 1976 à Jérusalem ont été analysées. Plusieurs models ont été utilisés pour estimer le risque d?une schizophrénie en accord avec le mois de la naissance, le genre et d?autres variables. Les résultats ont montré que l?incidence de la schizophrénie était observée chez ceux qui étaient dans le second mois de la vie f?tale de juin 1967. Cette incidence touche les femmes plus que les hommes. Pour d?autres conditions, le risque de cette maladie est augmenté dans la progéniture femelle plus que male réalisée dans le troisième mois de la vie f?tale de juin 1967.

Dr Rachid Benabdillah
Malaspina D, Corcoran C, Kleinhaus et al. Acute maternel stress in pregnancy and schizophrenia in offspring : a cohort prospective study. MBC Psychiatry 2008; 8: 71


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge