La News

News publiée le 29/09/2008

zzzzzzzzzz, diffu-sciences

Cancer du foie : beaucoup de personnes à risque

Le cancer du foie représente un problème majeur de santé dans le monde. La cirrhose du foie, certains produits chimiques, l’alcool, le tabac ou les virus de l’hépatite sont des facteurs de risque importants. Les personnes touchées par ces facteurs auraient intérêt à en parler à leur médecin.

Le carcinome hépatocellulaire (CHC) représente le principal cancer du foie. Il constitue le cinquième cancer le plus fréquent dans le monde. Son incidence est de 2 à 5 cas pour 100.000 habitants dans les pays occidentaux et elle y est en augmentation. Il occupe le sixième rang en France : dans ce pays, le taux de mortalité lié à ce cancer est de 10 décès pour 100.000 habitants. En Belgique, les chiffres sont peu précis et font état de 3 à 4 décès pour 100.000 habitants. Les principaux facteurs de risque de survenue de ce cancer sont la cirrhose (une dégénérescence des tissus du foie), quelle que soit son origine, les infections à virus des hépatites B et C, des agents environnementaux ou chimiques, tels l’alcool ou le tabac, l’arsenic. L’aflatoxine, une toxine produite par un champignon qui pousse notamment sur les noix et les arachides, provoque de nombreux cas de CHC en Afrique. L'accumulation excessive de fer dans l’organisme (hémochromatose) figure également parmi les terrains favorables au développement de cancer. Le risque de développer un CHC varie en fonction de la cause de la cirrhose. Chez les personnes de sexe masculin âgées de plus de 55 ans, la coexistance de plusieurs facteurs de risque, comme une infection simultanée par les virus des hépatites B et C ou la consommation d’alcool concomitante à une infection virale augmente la probabilité d'être victime d'un CHC. Le dépistage régulier chez les personnes à risque permet d'instaurer plus précocement des moyens de combattre la maladie et améliore le pronostic. Ce test peut être réalisé au moyen d’une échographie. Les traitements actuellement disponibles sont les médicaments, la chirurgie ou la transplantation hépatique.

Dr Rachid Benabdillah
D'après une conférence de presse organisée par Bayer Schering Pharma le 18 septembre 2008


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge